Le froid adiabatique indirect plus sobre en énergie

Issue de la fusion de l’Allemand DencoHappel et du suédois FläktWoods, la société FläktGroup entend devenir un acteur de premier rang de la climatisation et de l’efficacité énergétique. 

« Nos solutions de refroidissement pour datacenter sont sobres en énergie. Elles fonctionnent à base d’évaporation d’eau et permettant de se passer de compression frigorifique ou de machine de production d’eau glacé », explique Didier Ronsen, le directeur général de la filiale en France. 

Dans l’interview vidéo ci-dessous, il précise ses priorités sur le marché français où il note « un regain de demandes vers des solutions très sobres visant un PUE très faible. » Sur ce point, l’objectif actuel de PUE – partiel, consacré au système de refroidissement – oscillerait entre 1,05 et 1,06.

Pour y parvenir, le manager de FläktGroup France préconise la mise en place d’un refroidissement adiabatique indirect ; la seconde génération de technologies développée au sein de son groupe remplace avantageusement d’anciennes climatisations par un refroidissement à base d’évaporation d’eau.

Au-delà de l’Hexagone, les priorités actuelles du groupe Européen se focalisent sur l’Asie, où une implantation en Corée fournit de nouvelles perspectives d’expansion, ainsi qu’une production locale à même de toucher de nouveaux clients.

Pour en savoir plus, lancez l’interview vidéo ci-dessous:

 

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Journaliste spécialisé, animateur de conférences et de la communauté open source OW2, Olivier Bouzereau s'intéresse au développement de services Web, aux infrastructures, au stockage et à la sécurité informatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.