ZutaCore dissipe la chaleur fatale des processeurs

Quelle que soit sa taille, le datacenter est en quête de performances, d’économies et de développement durable. ZutaCore refroidit ses serveurs, grâce à un fluide biphasique, amené au plus près des microprocesseurs.

ZutaCore_HyperCool

Pour optimiser l’efficacité énergétique des centres de données à moindre coût, ZutaCore a élaboré, avec Parker et 3M, un système de dissipation thermique ciblé, capable d’offrir des performances informatiques optimales tout en éliminant les points chauds. Où les trouve-t-on ? En particulier, dans les clusters à haute densité, au niveau des microprocesseurs, des GPU et des processeurs d’intelligence artificielle.

Encore faut-il pouvoir évacuer leur chaleur sans recourir à une installation d’immersion liquide complète et complexe. Le système de refroidissement direct de ZutaCore retient des sections de tuyaux Parker fines et robustes, et des pompes miniatures pour amener un fluide réfrigérant de 3M au contact direct des composants les plus calorifiques.

Un changement de phase pour évacuer la chaleur

Les avantages sont nombreux à agir à proximité des microprocesseurs. Leur fréquence est automatiquement ajustée « à la volée » en fonction des besoins réels de calcul. L’énergie consommée, et la quantité de chaleur générée sont ainsi réduites simultanément.

« Grâce au phénomène de la chaleur latente, l’unité centrale de traitement (CPU) fait passer le réfrigérant de l’état liquide à l’état de vapeur qui évacue la chaleur,  » explique Shahar Belkin, le VP R&D de ZutaCore. 

Deux petites unités doivent être installées dans le rack du serveur : l’unité de rejet de chaleur (HRU) et l’unité de distribution du réfrigérant (RDU), avec des connexions entre elles, et entre les serveurs et la RDU.

En cas de fuite ? Les circuits ne sont pas endommagés car le gel retenu n’est pas électro-conducteur.

Baptisé HyperCool, ce système durable de refroidissement efficace requiert très peu de maintenance. Il est adapté aux environnements informatiques de pointe, notamment aux centres de traitements HPC les plus exigeants. Il respecte l’environnement, réduit le TCO (coût total de possession) des équipements, tout en garantissant un contrôle fin de la consommation d’énergie et en permettant d’augmenter la densité des serveurs.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à le livre blanc « ZutaCore Two-Phase Direct Contact Liquid Cooling Ecosystem » disponible ci-dessous.

Télécharger gratuitement le livre blanc ZutaCore Two-Phase Direct Contact Liquid Cooling Ecosystem

    Requête documentaire DCloud News
    1. Merci de m'envoyer gratuitement la lettre DCloud News

    [réduire]

    Auteur de l’article : la Rédaction

    Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.