Ventes de Chromebook en 2021 : +10%

Les clients légers de Google représentaient un moteur de croissance du marché PC pendant la pandémie. Leurs ventes ont continué à croître l’an passé selon Canalys, malgré une chute au dernier trimestre.

Un peu moins d’un demi-milliard. C’est le nombre de PC vendus en 2021 (+9%) tous formats confondus, les ventes de tablettes reculant un peu (-1,6%) et celles des Chromebook se maintenant au-dessus de la moyenne du marché (+10%).

Nul doute que les confinements successifs à la pandémie de Covid-19 ont changé la perception du client léger associé à l’environnement de travail virtualisé, notamment le Desktop as a Service de Citrix.

Citrix et Google suggèrent ensemble une solution « simplifiant la mise en place technique du travail hybride et procurant à chaque utilisateur les services nécessaires à ses missions, avec au moins autant de performances qu’auparavant, » assure Laurent Jacquet, Spécialiste Chrome Enterprise chez Google, en réponse aux questions d’Alexandre Boero lors de la récente Silicon Week.

Accès unifié aux ressources

Pour encourager les nouveaux usages du travail hybride, les deux éditeurs misent sur les ressources consommées en mode cloud. Ainsi, le salarié à domicile, au bureau ou en déplacement peut-il accéder à ses documents et ses applications métiers au travers d’une même interface unifiée : « Nous apportons une fluidité qui fait oublier le changement d’environnement, permet le travail en tout lieu aussi confortablement qu’au bureau. »
Qu’en est-il de la sécurité pour travailler partout de façon sereine ? La combinaison de l’offre DaaS de Citrix associée au Chromebook fournit une sécurité en version de base, sans avoir à ajouter d’agent VPN. Le poste de travail étant virtualisé, chacun retrouve ses documents, applications et réflexes de collaboration où qu’il soit.

Déploiement automatisé de clients légers

« L’expérience utilisateur est enrichie et le service IT est déchargé des tâches qui lui prennent trop de temps, » assure Laurent Jacquet.
En phase de déploiement, l’organisation peut livrer un Chromebook au domicile du collaborateur. Sorti du carton et connecté au réseau, celui-ci va télécharger sa configuration automatiquement ; un déploiement « zero touch » facilitant le démarrage du travail en quelques minutes, sans intervention du moindre technicien IT.
« De nouvelles habitudes de travail hybride ont été prises avec la crise sanitaire. Les DSI de collectivités locales remontent une adoption rapide, un gain d’efficacité, et un meilleur équilibre pro-perso, » poursuit-il.
La virtualisation du poste de travail lève de nombreux freins dans un parc d’applications hétérogènes. Tandis que le Desktop as a Service ouvre les accès distants et enrichit l’expérience utilisateur, l’équipe IT peut se concentrer sur les prochains services à rendre aux collaborateurs.

Auteur de l’article : la Rédaction

Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.