Souris ergonomique Evoluent D

BakkerElkhuizen améliore la productivité et le confort des droitiers travaillant sur Mac ou PC avec ce modèle vertical.

Saviez-vous que le droit du travail hollandais ne permet pas de travailler plus de deux heures par jour sur ordinateur portable ?

En effet, la proximité du clavier et de l’écran force à pencher le buste en avant provoquant des maux de cou ou d’épaules.

Pour y échapper, il faut faire des pauses régulières et recourir à un accessoire (support, clavier externe, ou souris externe) grâce auquel la limitation légale aux Pays-Bas disparaît.

Certes, il en va des souris comme des appareils photographiques. Leur prise en main, leur poids et même l’emplacement des boutons demeurent des critères subjectifs ; chacun apprécie l’ergonomie différemment, selon son âge et selon ses usages.

Toutefois, un modèle de souris vertical comme l’Evoluent D inspire vite confiance grâce à ses matériaux haut de gamme qui lui confèrent une grande stabilité. De plus, une surface antidérapante assure aux doigts un placement ferme et naturel vers les boutons.

Les plus fins déplacements détectés

Le mini-guide fourni est rédigé en 9 langues et facilite l’installation sur PC et Mac.

Grâce à son design aux arrondis soignés, la souris épouse la paume de la main. Elle transmet très précisément les moindres déplacements manuels au curseur visible à l’écran.

Disponible en trois tailles, avec ou sans fil, elle s’adapte à toutes les mains… droites seulement, mais le constructeur propose d’autres modèles aux gauchers.

A l’usage, c’est la posture naturelle du poignet et de l’avant-bras que l’on apprécie le plus. Elle tranche avec la position imposée par une souris classique à plat.

Finies les douleurs d’épaule, de coude ou d’avant-bras en fin de journée. Pour éviter toute raideur au niveau des phalanges, un verrouillage du clic gauche peut-être simulé tandis que l’un des six boutons au choix peut être associé au double-clic. Très pratique, en particulier lorsqu’on passe de longues heures sur des montages audiovisuels, ou sur des schémas 2D ou 3D.

Dix fonctions au bout des doigts

Le contrôle de la vitesse est réglable sur la souris elle-même, via un petit bouton central commutant trois indicateurs lumineux (LED vertes).

Six autres boutons sont programmables quant à eux, dont quatre en combinaison offrant dix fonctions accessibles du bout des doigts.

Mieux, pour personnaliser davantage la souris, on peut affecter jusqu’à dix fonctions distinctes par application.

La vitesse de défilement de la molette est également ajustable automatiquement ; on accède ainsi plus rapidement aux dernières pages d’un long document.

Un peu d’entraînement s’avère nécessaire, en particulier lorsqu’on travaille avec deux écrans haute définition. Pour recentrer la souris sans déplacer le curseur, il suffit de soulever légèrement la souris sur la gauche, avant de la déplacer.

Son prix oscille entre 119€ et 139€ selon que l’on retient la version filaire ou le modèle sans fil Bluetooth. Un tarif à la hauteur de l’accessoire ergonomique, qui plus est, garanti deux ans.

Seul regret, il faut recourir à un commutateur KVM pour contrôler plusieurs ordinateurs. Mais gageons que le mode multi-PC figurera au menu d’une prochaine souris Evoluent sans fil.

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.