Pulse Secure protège l’accès au cloud hybride

Pulse Secure est née du rachat de la gamme de produits Junos Pulse de Juniper Networks (ex-NetScreen) par Siris Capital. En tant que société autonome, elle se consacre aux défis de la mobilité et des objets connectés dans l’entreprise autour de passerelles d’accès couvrant l’environnement cloud hybride. Le point sur son actualité et sa stratégie avec Laurent Delattre, en charge du développement en Europe du Sud.

pulse-workspaceBasée à San Jose en Californie, Pulse Secure vient d’annoncer la mise à jour de sa solution Pulse Policy Secure version 5.3 qui facilite la découverte de façon automatique de terminaux et d’objets connectés ainsi que leurs descriptions détaillées.

L’administrateur peut dorénavant sécuriser un nombre croissant de dispositifs connectés au réseau de l’entreprise dans le cadre d’une politique BYOD (Bring your own device), d’un projet IoT ou lors de la mise en place d’une solution NAC (Network Access Control) plus complète.

On compte déjà plus de 2,3 milliards d’objets connectés conçus pour l’entreprise selon le cabinet Gartner, en particulier dans les bâtiments intelligents, les centres médicaux et les conteneurs géolocalisés.

prakash_mana« Les nouvelles fonctions de découverte automatique et de description des terminaux aident l’administrateur à classer les dispositifs connectés, qu’ils soient gérés ou pas au travers du réseau. Intégrées à notre solution NAC (Network Access Control), ces fonctionnalités procurent une sécurisation très efficace du parc, avec une interface unifiée et des rapports détaillés visant à renforcer les règles de sécurité ainsi que la gouvernance des objets connectés », explique Prakash Mana, le directeur en charge de la gestion des produits Pulse Secure.

Une console d’accès unifiée

En fournissant une description continue des terminaux au travers d’agents DHCP, SNMP, Nmap et HTTP en référence à une base de plus de 9500 dispositifs, Pulse Secure réduit notamment les risques liés aux attaques de type spoofing MAC.

Une solution SaaS combine même les protections VPN, NAC et la sécurisation des terminaux mobiles : l’offre Pulse One procure cette console unique pour superviser les accès aux données dans le cloud ou stockées sur un site de l’entreprise.

sebastienserra_ergatel« De plus en plus d’éditeurs comme Pulse Secure, qui s’intègre à l’annuaire Active Directory de Microsoft, ont une réflexion ‘as a Service’ nous permettant d’investir rapidement et d’assembler les briques nécessaires à nos clients », constate Sébastien Serra, directeur des opérations d’Ergatel, un spécialiste des infrastructures MPLS et de la sécurité des réseaux.

L’accès distant évolue avec le cloud et avec la la mobilité des usages, confirme Laurent Delattre, chargé du développement de Pulse Secure en Europe du Sud.

Pour gérer les applications mobiles en environnement BYOD (Bring your Own Device), l’éditeur propose une solution de conteneurisation avec un lien VPN par application, directement proposé dans le conteneur de chaque utilisateur. Plus de précisions dans notre interview vidéo.

Auteur de l’article : la Rédaction

Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.