OVH s'empare du français OpenIO

Le leader européen du cloud veut créer une offre de stockage objet compatible S3 rivale de celle d’AWS.

Michel Paulin, CEO OVHCloud

« Le volume global de données double tous les 18 mois. Nous sommes conscients que les problématiques de stockage sont au cœur des préoccupations de nos 1,5 million de clients. Avec l’acquisition d’OpenIO, nous nourrissons l’ambition de créer une offre ultra scalable, bénéficiant de la meilleure infrastructure et pour un prix parmi les plus attractifs du marché. » avance Michel Paulin, CEO d’OVHcloud.

Réversibilité, transparence et souveraineté forment les trois valeurs qui animeront désormais une seule et même équipe regroupée à Roubaix et répartie à Paris et à l’international.

Les deux entreprises partagent une culture technologique analogue, engagée en faveur de l’open source, avec les mêmes méthodes de développement et une même passion pour les projets d’innovations.

Partenaires de longue date, OpenIO et OVHcloud ont largement contribué au développement du projet open source Swift, qui propose une solution de stockage objet intégré à la fondation Openstack.

En quelques années, OpenIO s’est distinguée en concevant la nouvelle génération de stockage objet compatible S3 adaptée aux charges de travail Big Data et HPC (High Performance Computing). Ces solutions conviennent au stockage de grandes masses de données nécessaires aux applications de machine learning et d’Intelligence Artificielle.

La performance, quand on parle de stockage de données, s’entend au moins en trois dimensions (lire Performances des systèmes de stockage: 3 critères à prendre en compte) : la capacité de stockage, la capacité en bande passante, et le délai de latence, véritable enjeu dans le contexte des bases de données distribuées.

« Toutes les technologies utilisées pour bâtir notre solution de Stockage Objet sont open source et continueront à l’être. C’est une valeur commune essentielle pour OVHcloud et OpenIO. De plus, elles seront étendues et enrichies par la combinaison de nos talents » précise Laurent Denel, co-fondateur d’OpenIO.

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.