Nouvelle offre SmallCloud chez Titan

Tout en poursuivant la construction de son centre de données à Mougins, Titan Datacenter lance une offre d’infrastructure externalisée, hébergeant plusieurs types de services réseaux, de calcul et de stockage évolutifs.

Pour Titan Datacenter, le lancement de l’offre SmallCloud donne le ton du futur centre de données de Mougins, qui doit être lancé à la mi-2021 et vise déjà un PUE inférieur à 1.1.

Agilité, infrastructure haute disponibilité, performances, évolutivité et technologies françaises résument les caractéristiques de SmallCloud, selon le PDG Sébastien Femenia qui ajoute :

« Nous restons un opérateur d’infrastructures. Les agences web et les intégrateurs peuvent livrer rapidement les ressources de calcul, de stockage et de réseaux nécessaires aux applications hautement disponibles, avec une redondance complète pour leurs clients. Nous exploitons notre propre réseau SDN autour de programmes open source P4 (Open Networking Foundation) et de notre propre orchestrateur pour piloter les services virtualisés. »

Cette combinaison n’apporte pas aux entreprises des services de type VDI ou CRM clé en main, ni même une conteneurisation de services.

En revanche, elle pourra séduire les partenaires IT des PME-PMI locales souhaitant éviter toute perte de données, ainsi que les éditeurs de logiciels et les startups en quête d’un bon ratio performances/prix et d’un délai de latence réduit.

SmallCloud facilite la configuration rapide d’infrastructures

SmallCloud simplifie, en particulier, les étapes de commandes et de configuration des VM, sous-réseaux virtuels (VLAN), parefeu, proxy et routeur.

Le stockage par blocs est assuré par des disques SSD et nVME très performants.

L’offre SmallCloud se décline en trois serveurs externalisés, proposés de 10 à 80 Euros HT par mois selon leur configuration de base.

Les paliers initiaux proposent 1 à 6 vCPU, avec 1 à 8 Go de RAM, 10 à 100 Go d’espace disque, et 100 à 300 Mbps de bande passante.

La qualité de services des disques oscille, pour sa part, entre 150 et 500 Mo/s pour 15 000 à 50 000 IOPS.

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.