Les cybermenaces imposent une surveillance continue 24/7

RSSI de la ville de Nice et de la métropole Nice Côte d’Azur, Patrick Chambet, comme de nombreux informaticiens cette année, a dû s’adapter pour créer de nouveaux services en ligne sécurisés, en urgence.

Cette année, il a fallu faire face aux catastrophes naturelles des trois vallées, à la pandémie de la Covid-19, au confinement et à la distribution de masques et de denrées de première nécessité.

Patrick Chambet estime qu’il vaut mieux éviter de multiplier les produits de cybersécurité pour gérer correctement un vaste parc informatique de près de 7000 postes de travail et d’un millier de serveurs répartis sur deux datacenters.

Dans ce contexte, le croisement entre un logiciel EDR (Endpoint Detection Response) et un SOC (Security Operation Center) externalisé pourrait faire du sens, afin d’assurer une surveillance continue et de proposer des contre-mesures immédiates.

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.