Hexatrust 2020 : plus de clients et de partenaires Européens

« La France est une terre de cyber-sécurité. Nous avons des talents à renforcer, des chercheurs et des régions dynamiques, un vrai écosystème » soutient Jean-Noël de Galzain, le président du directoire de Wallix et de l’association Hexatrust.

En septembre dernier, les groupes Safran et Atos étaient distingués pour leur mise en œuvre de solutions souveraines combinant des logiciels de membres de l’association. Progressivement, Hexatrust accueille de nouveaux clients et partenaires des pays Européens, belges et allemands.

Pour 2020, Jean-Noël de Galzain appelle de ses vœux un large soutien de Bercy à la filière en charge de la cyber-sécurité et de l’Internet des objets.

Selon lui, elle est prête à fournir du positif à l’industrie et à l’emploi et contribuera à bâtir les centres de recherche et les écoles qui font encore défaut en France.

Auteur de l’article : la Rédaction

Journaliste et fondateur de l'agence éditoriale PulsEdit, Olivier Bouzereau développe la communauté open source OW2, des services et contenus pour les médias, événements et professionnels de la santé et des technologies numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.