Hamelin trace ses liens avec Interoute

Bureautique en ligne et progiciel de gestion intégré obligent le papetier Hamelin à gonfler son réseau. Interoute relie le siège d’Hérouville-Saint-Clair, près de Caen, aux 30 sites distants répartis sur trois continents.

Eric Jouan, PDG Hamelin« Notre projet Convergence porte bien son nom. Il correspond à notre volonté, il y a six ans,  d’avoir un système d’informations unique, de centraliser toutes nos informations cruciales autour d’un même progiciel de gestion intégré », explique le PDG du groupe Hamelin Eric Joan.

L’entreprise de taille intermédiaire réalise 600 millions d’Euros de CA, via une commercialisation 100% indirecte de ses marques Oxford et Elba. Elle dispose de 27 usines dans neuf pays et compte 3000 salariés répartis dans 21 pays, les deux tiers étant connectés en réseau. Sa croissance, depuis 1864, s’est faite par acquisitions successives de petites structures.

Dans cette galaxie de PME, chacun utilisait ses propres outils de communication. Il a fallu passer à un groupe organisé, relié par un réseau mondial composé de doubles liens actifs pour assurer redondance et sécurité.

« Chez Interoute, nous avons trouvé des interlocuteurs a l’écoute de nos besoins et au niveau souhaité. Nous avions contacté les acteurs majeurs de la place. Mais un vrai dialogue s’est établi, avec Easynet d’abord, devenu Interoute en septembre 2015. »

Le rapport disponibilité/prix fait la différence

L’opérateur a été retenu sur des critères techniques et économiques. Dernièrement, sa proposition de relier 30 filiales en Europe, en Asie et aux Etats-unis au meilleur rapport disponibilité/prix a fait la différence.

Yammer« Nous étions trop petits pour obtenir l’attention des mastodontes du marché. Interoute a remporté l’appel d’offre avec une proposition technique intelligente, à notre dimension, offrant le niveau de fiabilité nécessaire à notre bon fonctionnement.
Nos usines sont situées, en pleine campagne, parfois dans des lieux exotiques ; les raccorder n’est pas une chose aisée. Interoute a relevé le défi.« 


Outre le progiciel de gestion de SAP, le travail collaboratif a considérablement évolué autour de l’offre Office 365 de Microsoft, du réseau social Yammer et de l’outil de communication Skype. Le travail en groupe s’effectue plus fréquemment, sans obstacle géographique relève le PDG : 

« Chez nous, c’est une révolution, la coopération devient transversale. Nous parlons tous le même langage et travaillons avec les mêmes outils de communication. Cela nous a changé la vie et répond complètement aux objectifs initiaux du projet Convergence. »

Parler un même langage partout

Eric Jouan apprécie la culture internationale de son entreprise et celle de son prestataire. Il note l’accélération des affaires, au niveau mondial. Dans ce contexte, il faut parler un seul et même langage partout, recommande-t’il.

« Malgré deux changements d’organisation importants, Interoute nous apporte la même proximité depuis plus de six ans, de bonnes relations avec les mêmes interlocuteurs. Ils accompagnent de façon positive notre évolution sans devenir une world company. Entre nous, j’espère qu’ils ne le deviendront jamais…« 

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.