Equinix avale MainOne et se place en Afrique

La société californienne Equinix est en train d’acquérir le fournisseur de connectivité nigérian MainOne pour un montant de 320 millions de dollars.

Annoncée en décembre 2021, l’opération devrait se conclure au cours du premier trimestre de 2022. Elle reste soumise à l’approbation des autorités réglementaires aiguillant 500 salariés MainOne vers le réseau d’Equinix.

Cette transaction marque le premier pas de la société américaine en Afrique. Une première étape de la stratégie d’Equinix visant à devenir un acteur indépendant de premier plan des infrastructures numériques du continent.

Point d’entrée crucial

Fort de plus de 200 millions d’habitants, le Nigeria représente le plus grand marché d’Afrique et, avec le Ghana, forme un pôle bien établi de datacenters, ce qui fait de cette acquisition un point d’entrée crucial sur le continent pour Equinix.

MainOne revendique 800 clients professionnels et un chiffre d’affaires annuel proche de 60 millions de dollars, en partie issus de ses trois datacenters d’Afrique occidentale, une quatrième installation étant planifiée pour le premier trimestre de 2022.

On notera que l’opérateur Orange contribue à améliorer, avec son partenaire MainOne depuis 2018, l’accès à Internet en Afrique de l’ouest francophone.

Guerre du cloud en Afrique

Les géants Microsoft, Amazon et Huawei peuvent-ils éclipser les opérateurs africains ? La question est posée par Africa Intelligence, tandis que les mastodontes du web ciblent prioritairement l’Afrique du Sud pour implanter leurs infrastructures.

Simultanément, le continent souffre encore d’un manque de fiabilité de son réseau électrique. Il voit logiquement se développer plusieurs groupes indépendants dans le secteur des centres de données.

Auteur de l’article : la Rédaction

Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.