EasyVista affronte VMware et Landesk sur leur terrain

L’éditeur Français EasyVista lève 7,5 millions d’Euros pour mieux conquérir le marché nord-américain et s’imposer sur la fourniture de services d’entreprise. Ses rivaux outre-atlantique, notamment VMware et Landesk étoffent leur gamme de suivi des terminaux et des services mobiles.

EasyVista réalise déjà 25% de son chiffre d’affaires aux USA. Mais l’éditeur ne compte pas en rester là.

EasyVista orchestre la fourniture de services

Sa gamme d’outils de suivi de parc et de déploiement de services applicatifs s’étoffe avec la plateforme Service Apps, une solution SaaS conçue pour construire l’AppStore d’entreprise puis orchestrer la fourniture de services web pour l’IT, le département RH, le service juridique ou tout autre département d’entreprise.

Conquérir le marché américain et transformer le déploiement des services d’entreprises internationales requiert de lourds investissements. C’est pourquoi EasyVista a procédé cet été à l’émission d’obligations convertibles (OC) pour 7,5 millions d’euros en deux tranches.

Sylvain Gauthier, le Président-Directeur Général d’EasyVista, ne boude pas son plaisir. « Nous sommes fiers du succès de ce placement qui démontre la confiance des investisseurs dans la stratégie de développement d’EasyVista ».

Jamal_Labed_EasyVistaPour sa part, Jamal Labed, Directeur Général d’EasyVista confirme : « Avec ces moyens accrus, nous allons soutenir le développement du Groupe dans les prochaines années en particulier sur les investissements marketing et le développement commercial en Amérique du Nord ».

Les fonds Isatis Développement 3 et Conversion Funding LLC se partagent la première tranche d’OC pour un montant total d’environ 3,07 millions d’euros. La seconde tranche, d’un montant complémentaire de 4,43 millions d’euros, devrait revenir à d’autres fonds, gérés par Isatis Capital et Alto Invest, au plus tard le 31 octobre 2016, sous la condition suspensive de l’obtention préalable par EasyVista du label Entreprise Innovante de la part de Bpifrance.

VMware sécurise les services mobiles

L’éditeur américain VMware vient de lancer, pour sa part, une offre de déploiement de services mobiles, facilitant la configuration des terminaux de terrain, de leur messagerie et réseaux Wi-Fi.

AirWatch Express est une solution d’entrée de gamme de suivi des terminaux mobiles via le cloud de VMware ; comptez 2,5 Euros par terminal et par mois.

Pour fournir des smartphones, tablettes ou ordinateurs portables rapidement opérationnels, ce service SaaS simplifie la configuration des terminaux iOS, Mac OS, Android et Windows 10 jusqu’aux applications. La solution assure également le chiffrement des données et renforce la sécurité des environnements mobiles, en quelques clics.

Blake_Brannon« La mobilité des employés a fait des terminaux mobiles le principal outil informatique pour de nombreuses entreprises. En vérité, gérer des terminaux mobiles peut être un processus très complexe », déclare Blake Brannon, vice-président du marketing produit pour la division End-User Computing de VMware. « AirWatch Express permet aux organisations de faire face à la mobilité croissante au sein de leurs effectifs sans avoir besoin de connaissances techniques ou de personnel informatique supplémentaire. »

Selon le rapport 2016 Data Breach Investigations rédigé par Verizon, les trois failles de sécurité mobile les plus fréquentes sont le résultat de problèmes de configuration ou au niveau des utilisateurs finaux. AirWatch Express réduit ces risques de sécurité en permettant aux entreprises de contrôler ces configurations, d’éviter les fuites de données, d’effacer les données professionnelles des terminaux à distance en cas de perte ou de vol, et bien d’autres choses.

LanDesk déploie les correctifs des VM

Grâce aux acquisitions successives de Shavlik (ex-division de VMware en 2013) puis d’AppSense au printemps dernier, LanDesk consolide la gestion sécurisée de l’environnement de travail utilisateur. Sa stratégie se résume en trois mots désormais : Total Endpoint Management, la gestion complète du terminal.

Le logiciel Shavlik Protect applique des correctifs à l’hyperviseur ESXi ainsi qu’aux machines virtuelles en ligne et hors ligne et aux modèles de machines virtuelles. Il capture des vues instantanées facilitant la restauration de VM depuis la console vCenter de VMware.

Avec AppSense, la sécurisation des postes clients fixes et mobiles peut également être assurée depuis le cloud.

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.