Michael Dell fait route vers le cloud hybride

Realize ! Derrière cette invitation à innover concrètement, Michael Dell entend soutenir les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs à transformer leurs infrastructures, plateformes et services cloud hybrides.

En montant sur la scène du Sand’s de Las Vegas face à plus de 13 000 technophiles, le fondateur de Dell Technologies veut rassurer ses partenaires et ses clients. Huit mois après le rachat d’EMC pour 67 milliards de dollars, il présente l’offre combinée des deux entreprises comme la seule capable d’offrir l’agilité nécessaire aux transformations du moment : analytiques, cloud ou IoT.

Michael Dell, Dell Technologies CEO
Michael Dell, fondateur et président de Dell Technologies

« En tant qu’architectes, nous devons améliorer sans cesse les performances et l’évolutivité de nos systèmes informatiques.

Nous observons que la mémoire et le stockage se rapprochent de plus en plus du processeur.

Et plusieurs formes d’unités de traitements se complètent à présent : la CPU, la GPU et les nouvelles unités spécialisées dans l’apprentissage automatique« , résume Michael Dell.

Co-innover autour du cloud hybride

Pour montrer la voie, il s’agirait à présent « d’innover comme une jeune pousse mais à l’échelle d’une multinationale, de façon économique, sûre et fiable. »

Plusieurs clients prestigieux tels Sony Pictures ou Jaguar-Land Rover confirment les mutations actuelles de leur industrie.

« En évoluant vers le datacenter défini par logiciels, nos clients veulent gagner en flexibilité, en choix et en automatisation« , observe Michael Dell.

Pour la recherche génomique, les jeux 3D ou la réalité augmentée, un socle IT puissant devient incontournable. Le fondateur texan de 52 ans invite ses revendeurs et ses clients à devenir de véritables éditeurs de logiciels. A leur tour, ils peuvent concevoir des solutions en mode cloud hybride bâties sur des serveurs modernes et des PC inspirant davantage de créativité et de co-création.

Les marques du groupe (Dell, Dell EMC, Pivotal, RSA, SecureWorks, Virtustream et VMware) accompagnent « cette mutation technologique en réduisant les risques« . Elles procurent des équipements taillés pour les applications sur site et dans le cloud, et suivent le modèle économique « pay as you grow » (PC as a Service, infrastructure hyperconvergée, datacenter virtuel).

Nouveaux serveurs PowerEdge 14G

La première journée du show Dell-EMC World est consacrée à la stratégie globale et à l’arrivée d’une nouvelle génération de serveurs (PowerEdge 14 G) architecturés autour du processeur Xeon 14nm Skylake, de mémoire NVMe et de ressources de stockage flash.

Ces nouveaux modèles seront disponibles cet été. Ils apportent « un nouveau substrat au datacenter moderne » et une nouvelle interface d’administration unifiée (OpenManage Enterprise) avec une résistance accrue aux modifications non souhaitées et cyber-menaces.

Peu de mesures de performances ont filtrées si ce n’est l’accueil de +50% d’utilisateurs de PC de bureaux virtuels (VDI), permis notamment par trois unités GPU Nvidia embarquées dans le serveur au lieu de deux dans le modèle 13G.

Quatre baies de stockage pour le datacenter

Tandis que la baie de stockage haut de gamme XtremIO X2 renforce l’efficacité des environnements VDI, le nouveau modèle VMax 950F supporte les charges applicatives les plus critiques de l’entreprise. Les gammes Isilon (données non structurées) et Unity (milieu de gamme) de Dell EMC gagnent également en performances grâce aux derniers modèles 100% Flash.

Les commutateurs réseaux de Brocade – Fibre Channel de sixième génération – sont mis à contribution pour délivrer l’infrastructure agile et performante, répartie entre les serveurs et ces nouveaux équipements de stockage Dell EMC. Ils contribuent à réduire le goulet d’étranglement des charges hybrides comprenant de forts pics de transactions.

Les sondes IO Insight pour le réseau SAN, et le programme VM Insight pour optimiser les performances de chaque machine virtuelle, également d’origine Brocade, rejoignent logiquement le catalogue Dell EMC Connectrix. Ensemble, ces deux compléments améliorent la supervision du VMAX 950 F, de la nouvelle baie XTremIO X2 présentée en version Flash intégrale et des nouveaux modèles de milieu de gamme présentés lors de la conférence Dell EMC World 2017.

 

Auteur de l’article : la Rédaction

Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.