Curvature planifie des évolutions réseaux à bas coûts

Avec l’essor du cloud, la maintenance des serveurs et des matériels réseaux est considérée comme une dépense moins stratégique par les DSI. Pour garantir une qualité de services constante, de bout en bout, une vision globale devient néanmoins nécessaire.

« Les tarifs des contrats de maintenance des fabricants sont très élevés, d’où la quête des DSI d’alternatives à plus bas coût.
L’entreprise cherche à réduire des frais récurrents d’entretien des réseaux et des serveurs de données.
Les fournisseurs de tierce maintenance offrent un avantage supplémentaire, sous la forme d’une assistance personnalisée plus souple »,
compare Christine Tenneson, directrice de recherches au Gartner.

Bénéficier d’une maintenance plus souple

Un tiers mainteneur peut-il accompagner l’entreprise dans une migration plus raisonnée et plus raisonnable, au rythme qu’elle a choisi ? Peter Weber, le nouveau PDG de Curvature, en est convaincu.

« Avec des infrastructures en interne et des réseaux externalisés dans le cloud, l’entreprise révise ses contrats de maintenance. Elle s’aperçoit alors que les fournisseurs de matériels encouragent un renouvellement fréquent, des serveurs en particulier mais aussi des baies de stockage et des commutateurs réseaux. La course aux performances n’est pas toujours justifiée. Curvature est née du rapprochement d’un spécialiste réseau et d’un expert des logiciels et du stockage. Nous proposons une garantie et des contrats de services environ deux fois moins chers que ceux des fournisseurs de matériels, sans pousser nos clients à investir toujours plus fréquemment. »

Migrer ses infrastructures vers le SDN

L’atout principal du tiers mainteneur réside dans sa force de travail ; pas moins de 2 300 salariés sont répartis dans le monde pour assurer la maintenance des infrastructures distribuées des clients.

A l’heure des migrations vers le cloud computing et vers les réseaux pilotées par logiciels, ces ingénieurs et techniciens aident les multinationales à optimiser les matériels du centre de données, en ne remplaçant que les composants nécessaires.

« Nous simplifions la distribution globale des applications sans grever le budget des DSI. Nous les guidons et nous les aidons à migrer avec des services managés. En pratique, nous commençons par déterminer ensemble les charges applicatives qui doivent rester sur leurs sites et celles qui peuvent rejoindre le cloud. Nos investissements en R&D dans les technologies Software-Defined Networks nous aident aussi à mieux répondre aux attentes de nos clients et à gérer au mieux leurs infrastructures », poursuit Peter Weber.

Les contrats de maintenance de vos matériels informatiques vous semblent-ils excessivement coûteux ? Etes-vous incité à renouveler vos serveurs ou vos équipements réseaux plus vite que vous ne le souhaiteriez ? La tierce maintenance vous laisse perplexe ? Partagez ici votre retour d’expérience sur les garanties de vos matériels.

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.