Brocade lance un châssis de routage haut de gamme

Les services cloud, le streaming vidéo, les objets connectés et l’informatique mobile se développent à un rythme effréné. Ils forcent l’infrastructure de l’entreprise ainsi que celle des prestataires de services à évoluer.

Pour assurer l’agilité continue des organisations, Brocade préconise l’approche DevOps avec une meilleure visibilité des réseaux et une automatisation inter-domaines pour réduire la complexité croissante de leur gestion opérationnelle.  C’est dans cette perspective d’évolution que s’inscrit son nouveau châssis de routage haut de gamme.

David Limery, Brocade France« Disponible dans le courant du quatrième trimestre 2016, le châssis Brocade SLX 9850 forme la première brique matérielle intégrant une automatisation des processus », remarque David Liméry, Team Leader chez Brocade France, ingénieur système IP & Software Networking.

Outre un prix par port compétitif et l’intégration d’outils Devops, c’est la visibilité de ce qui transite sur le réseau qui pourra séduire les opérateurs.

En pratique, le routeur est compatible avec le protocole BGP pour un peering simple, et avec les VPN standards d’entreprise. Il fonctionne de concert avec la plateforme d’automatisation de réseau sur serveur Brocade Workflow Composer.

Cette dernière cherche à offrir davantage de créativité et d’agilité à l’administrateur du datacenter, en réduisant le recours à l’interface par lignes de commandes, à l’aide de configurations automatisées et d’une assistance au dépannage. Le tarif d’inscription de la plateforme Brocade Workflow Composer, commercialisée par datacenter ou par console d’administration, atteint 25 000 dollars par an.

Relier les silos du Datacenter

L’offre Workflow Composer est issue du projet open source StackStorm, acquis par Brocade au début 2016 et chargée du provisionnement initial, de la validation et du dépannage de réseaux multifournisseurs.

Routeur Brocade SLX09850« Les grandes entreprises et les prestataires de services cloud peuvent bénéficier du nouveau châssis Brocade SLX 9850. Tous les datacenters où l’on trouve un besoin d’intégration et d’automatisation entre les silos IT sont concernés, car toute la chaîne de fourniture de services – le réseau, les traitements, la virtualisation et le stockage – est prise en compte », explique l’ingénieur.

Les cas d’usages sont multiples et comprennent la zone de colocation où le grand châssis apporte une réserve d’interconnexions à haut débit de 10 jusqu’à 100 GbE.

Pour Henk Steenman, directeur technique d’AMS-IX, ce châssis apporte des liaisons d’accès 100 GbE à moindre coût, tout en permettant d’augmenter rapidement le nombre de services et leur densité, en utilisant moins d’espace et d’énergie. C’est l’un des premiers clients Européens du routeur évolutif de Brocade.

Dans les architectures aplaties d’opérateurs, à deux niveaux et dites ‘spine & leaf’, le SLX 9850 devient une matrice centrale du datacenter, en dorsale du réseau, tandis que les équipements VDX de Brocade ou des équipements tiers procurent les connexions d’extrémité.

Le Brocade SLX 9850 fournit une capacité réseau de 230 Tb/s dans une architecture non bloquante offrant une excellente densité de port par lame de 10/40/100 GbE. Il peut prendre en charge quatre millions de chemins, deux millions de statistiques et deux millions de règles pour adresser la croissance exponentielle de la bande passante réseau, des dispositifs connectés et des services actuels ou futurs.

 

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.