CESIN : « Il est temps de reprendre en main les accès et fichiers partagés pendant la pandémie »

« Gare aux solutions collaboratives massivement ouvertes à l’extérieur durant la pandémie », prévient Jean-François Louapre, RSSI et co-fondateur du CESIN.

Responsable de la cybersécurité dans les secteurs de la finance et de l’assurance durant plusieurs décennies, il pointe la protection contre les ransomwares comme le type d’attaque le plus redouté par ses homologues d’entreprises représentées sur Les Assises 2021 à Monaco.

Mais, avec le télétravail, une autre problématique est apparue qui concerne l’ensemble des documents partagés et aussi tous les accès distants ouverts vers l’extérieur et qui nécessitent, tous deux, une reprise en main.

En 2022, les solutions collaboratives massivement ouvertes devront être contrôlées, recommande-t-il. Il préconise également de renforcer la place des utilisateurs au cœur de la démarche de protection des données numériques, et de vérifier l’utilisation efficiente des outils de cybersécurité, anciens comme nouveaux.

Les ETI peinent à accéder à la cyberassurance

La cyberassurance et les agences de notation en cybersécurité font également débat, en particulier dans les ETI. Le marché se durçit d’autant plus pour ces organisations de taille intermédiaire, qui rencontrent une réelle difficulté à accéder à la cyberassurance.

Auteur de l’article : la Rédaction

Olivier Bouzereau coordonne des projets de recherche collaboratifs Européens avec la communauté open source OW2. Ses contenus interactifs et ses applications en ligne s'adressent principalement aux acteurs de la santé, aux médias et aux événements professionnels.