Veritas améliore la vision des données non structurées

La dernière version de Backup Exec propose un modèle d’abonnement aux utilisateurs de services cloud. Elle améliore la vision globale des données non structurées et celle du patrimoine numérique de l’entreprise. 

D’ici à la fin 2019, près de huit entreprises sur dix (78%) utiliseront le cloud computing pour sauvegarder leurs données. Veritas adapte son offre pour faciliter cette transition. NetBackup fournit une sauvegarde à l’échelle de l’entreprise avec une reprise en cas d’incident optimisée pour les environnements multi-cloud. Le logiciel Backup Exec, pour sa part, apporte une sauvegarde unifiée des données professionnelles, où qu’elles résident.

« En 2018, notre objectif consiste à capitaliser sur l’architecture NetBackup et ses compléments logiciels – des plug-ins sans agent – pour multiplier les partenariats et le support de nouvelles plateformes », explique Rama Kolappal, Vice President, Product Management & Alliances de Veritas Technologies.

Il y a deux semaines, un accord avec Nutanix annonçait déjà une politique de commercialisation concertée auprès des revendeurs des deux marques. En effet, NetBackup 8.1 supporte dorénavant l’hyperviseur AHV de Nutanix, en plus des environnements VMware et Microsoft Hyper-V.

Dès le premier trimestre 2018, les bases Cassandra, MongoDB, CoachDB et SQL Server pourront être sauvegardées par le programme de Veritas. Le gestionnaire de données MySQL et l’environnement Hadoop sont également inscrits sur la feuille de route.

Un tarif adapté aux services cloud

Pour sa part, le logiciel Backup Exec fournit une sauvegarde unifiée aux serveurs de données physiques, aux machines virtuelles et aux environnements cloud. La déduplication des données et l’environnement S3 (AWS) sont supportés, l’administrateur pouvant configurer la bande passante consommée par les sauvegardes.

Avec ce programme, l’éditeur californien poursuit son chemin vers la gestion et la protection des données en environnement multi-cloud. Pour simplifier l’acquisition du logiciel par les partenaires et les entreprises utilisatrices, un modèle d’abonnement permet dorénavant de choisir les options de stockage et le tarif adapté aux environnements en place.

Lorsque ses choix de sauvegarde changent, l’entreprise peut adapter son abonnement à tout moment, tout en conservant les dernières mises à jour qui correspondent aux licenses activées. Backup Exec est proposé en formule annuelle ou pluri-annuelle (2 ou 3 ans) suivant trois modes de déploiement de données.

Vers une gouvernance unifiée des données

Le complément Information Map compte fournir une image dynamique des données réparties sur plusieurs sites, en temps réel. C’est une nouvelle aide proposée à l’entreprise désireuse d’entrer en conformité avec les règlements Européens ePrivacy et GDPR.

« Nous investissons beaucoup dans la découverte automatique et la visibilité des données sur site et dans le cloud. Information Map supporte plus d’une vingtaine de connecteurs pour les fichiers Office 365, du cloud Azure ou des services de synchronisation et de partage de type Box. Je pense que le marché de la gouvernance des données va se développer très fortement en Europe, du fait de l’évolution de la règlementation sur les données privées », poursuit Rama Kolappal.

Plus d’un tiers des entreprises investissent à présent dans la gouvernance globale de leurs données numériques : les PME (34%) et les grandes entreprises (36%) retiennent en priorité d’investissement des solutions de protection, de sécurité et de mise en conformité, confirme l’analyste Archana Venkatraman d’IDC Europe.

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Journaliste spécialisé, animateur de conférences et de la communauté open source OW2, Olivier Bouzereau s'intéresse au développement de services Web, aux infrastructures, au stockage et à la sécurité informatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.