OCCIware simplifie la gestion de systèmes multi-clouds

Le projet open source OCCIware apporte une plateforme standard de modélisation, de déploiement et de supervision des ressources distribuées en environnement multi-clouds.

« La plateforme OCCIware procure un environnement logiciel unique pour gérer de façon transparence les infrastructures multi-cloud. Le Studio OCCIware, disponible sur Github, offre un outil de conception visuel permettant, en quelques minutes, de  créer des diagrammes d’architecture multi-cloud, en intégrant les principaux prestataires cloud du marché », précise Christophe Gourdin, ingénieur en recherche et développement à l’Inria. Pour en savoir plus, lire son interview sur le site du projet.

Financé par le Fonds National pour le Société Numérique (FSN) depuis trois ans, ce projet entend fournir un cadre pour modéliser, déployer et gérer tout type de ressources dans le cloud. Il mobilise depuis décembre 2014, les ingénieurs et chercheurs d’un consortium de neufs partenaires incluant Smile, ActiveEon, Linagora, Scalair, Obeo, l’Inria, Telecom Sud Paris, l’Université Grenoble Alpes et la communauté open source OW2.

Décloisonner les couches IaaS, PaaS et SaaS

L’objectif consiste à décloisonner les couches IaaS, PaaS et SaaS et à améliorer l’interopérabilité entre les différentes plateformes du marché, via un standard ouvert reposant sur l’interface OCCI (Open Cloud Computing Interface) de l’OGF (Open Grid Forum).

Le Studio OCCIware sera soumis à la fondation Eclipse dans le courant de l’année prochaine, tandis que le composant OCCInterface – la console de test d’extensions OCCI – a déjà rejoint la base de code OW2 en septembre dernier. Ces décisions ont pour but d’étendre la portée et la visibilité du projet à l’international.

Le Studio comprend un éditeur textuel, des modeleurs graphiques, de nombreux générateurs et connecteurs (OpenStack, VMware, Docker, Big Data, Mobile Robotics, etc.). Grâce à cet outillage, les concepteurs et prestataires cloud  peuvent élaborer des extensions et des configurations conformes au méta-modèle OCCI.

Le moteur d’exécution MART Server a été développé pour optimiser l’intégration de bout-en-bout grâce à l’approche de modélisation (model@runtime) développée au sein du projet. Pour sa part, l’environnement d’exécution OCCIware Runtime a été mis à profit dans plusieurs cas d’usage dont le DCaaS (DataCenter as-a-Service), le BDaaS (Big Data as-a-Service) et le LDaaS (LinkedData-as-a-Service).

Données massives et IoT dans le cloud

L’équipe Smile, coordinatrice du projet, a développé l’application LinkedData as a Service et s’apprête à en faire une offre dédiée aux collectivités publiques. Grâce à cette solution, les développeurs d’applications e-gouvernement accèderont plus simplement à une gestion de données massives et d’objets connectés dans leur contexte. Prévue avant la fin 2017, cette application s’appuiera sur le cloud Ozwillo.org, dont Smile est fournisseur de technologies.

Le projet OCCIware sera présenté lors de Paris Open Source Summit, les 6 et 7 décembre prochains, aux côtés de deux autres projets collaboratifs de la communauté libre OW2, STAMP (amplification de tests logiciels) et CHOReVOLUTION (modélisation, génération, déploiement et supervision de chorégraphies de services Web/IoT).

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Journaliste spécialisé, animateur de conférences et de la communauté open source OW2, Olivier Bouzereau s'intéresse au développement de services Web, aux infrastructures, au stockage et à la sécurité informatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.