Generali France retient un SSO standard et global

Nathalie Mantilla, responsable de l’architecture technique de Generali France, devait combiner authentification forte, contrôle d’accès et Single Sign-On sur des applications de générations distinctes.

Dans le cadre du programme Vitality, elle a retenu la solution Sign&Go d’Ilex, intégrée au programme SSO maison (GF2) en place depuis une quinzaine d’années.

Grâce à cette transition, prévue sur deux à trois ans pour couvrir 200 applications de générations distinctes, le système d’information va bénéficier de jetons d’authentification standards.

Ce SSO global va faciliter les partenariats en réseaux. Il forme un premier pas important pour pouvoir passer à l’approche agile et au déploiement de futurs services dans le cloud.

« Nous dénombrons une cinquantaine d’applications critiques pour Generali. qui devront intégrer la solution Sign and Go. Celle-ci nous permettra, nous espérons, d’ouvrir de nouveaux partenariats.  Sur ces Assises de la Sécurité, nous regardons tout ce qui concerne la sécurité au niveau du cloud computing, notre objectif étant de développer nos applications en suivant ce modèle. Nous étudions aussi les solutions de type GDPR. Sur le salon, nous avons identifié quelques solutions et méthodes qu’il serait intéressant de challenger par rapport à nos choix internes », explique-t’elle.

Voir l’interview vidéo :

Visualiser les interviews d’autres décideurs présents aux Assises de la Sécurité 2017 :

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Journaliste spécialisé, animateur de conférences et de la communauté open source OW2, Olivier Bouzereau s'intéresse au développement de services Web, aux infrastructures, au stockage et à la sécurité informatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.