Fibre optique: l’accélérateur de transformations IP

Equipé d’accès vers Internet à très haut débit, l’entreprise n’hésite plus à investir dans les outils de communications unifiées et le travail collaboratif. 

Les usages multimédia se multiplient sur les postes de travail fixes et mobiles

La transformation des organisations au travers de réseaux IP concerne 58% des entreprises françaises, contre 12% il y a dix ans. Nicolas Amestoy, directeur du cabinet Scholè Marketing, répond à nos questions sur l’évolution des investissements et sur celle des usages.

Quels enseignements principaux tirez-vous de votre 12ème Observatoire des Communications ?

Nicolas Amestoy : Après des années de stagnation, les entreprises se remettent à investir dans les outils télécoms : c’est la fibre optique qui séduit les entreprises, mais aussi la téléphonie externalisée, les communications unifiées et les solutions IP.

Quelle est la taille des organisations démontrant le plus vif intérêt pour les communications unifiées et pour les téléconférences ?

Nicolas Amestoy : Les plus dynamiques sont généralement les grandes entreprises parce qu’elles disposent de départements informatiques & télécoms étoffés, alors que les PME et les TPE ont peu de ressources pour suivre l’actualité télécom.

Quelles réponses vous ont le plus surpris et qu’en concluez-vous ?

Nicolas Amestoy : Les questions sur les dynamiques se sont nettement accentuées après des années de stagnation. L’arrêt du RTC n’est pas connu des entreprises, ce qui est problématique avec l’annonce de l’arrêt des premières plaques.

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Journaliste spécialisé, animateur de conférences et de la communauté open source OW2, Olivier Bouzereau s'intéresse au développement de services Web, aux infrastructures, au stockage et à la sécurité informatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.