ALE investit les communications cloud et WebRTC

L’acquisition de l’autrichien Sipwise, sous forme de prise de participation majoritaire, permet à Alcatel Lucent Enterprise de revoir ses ambitions pour Rainbow à la hausse.

La plateforme de communications unifiées Rainbow comptait 350 000 utilisateurs en début d’année. Renforcée par Sipwise, elle devrait « gagner 500 000 usagers de plus pour en atteindre 850 000 à 900 000 avant la fin de cette année », confirme Nicolas Brunel, le Vice-Président executive d’ALE.

Stratégie sur deux axes

Cette croissance externe renforce la stratégie de l’équipementier dans deux directions.

D’une part, le soft-swich VoIP open source facilite l’interconnexion des médias et augmente les capacités UCaaS de Rainbow, autrement dit les communications unifiées délivrées en tant que services, via le cloud. Une faculté qui tombe à point nommé tandis que les échanges audiovisuels deviennent cruciaux pour la collaboration entre professionnels distants.

« La technologie webRTC peut simplifier la connectivité en créant un monde hybride, sur site autour du PABX de l’entreprise et avec une communauté étendue en WebRTC [hors de ses murs]. L’entreprise ne perdra plus d’appels, tous les salariés en mobilité pourront être joints, les appels qui leur sont destinés les suivant naturellement via Rainbow », illustre Nicolas Brunel.

D’autre part, l’offre combinant le soft-switch et les éléments existants d’ALE ouvre l’accès à un vaste marché composé d’opérateurs et de prestataires de services internet ; ils peuvent, grâce à cette passerelle, proposer des connexions SIP simples et sécurisées entre PABX avec l’accès direct à leur propre réseau voix/données.

L’objectif escompté ? Tripler l’activité managée d’ici 3 à 4 ans, grâce au soft-switch. Le Vice-Président d’ALE rappelle que Rainbow est accessible depuis tout opérateur Internet, dans l’entreprise, avec ou sans fil, à domicile comme via les réseaux mobiles 3G et 4G.

Quatre marchés ciblés

En fait, ce n’est pas un marché mais bien quatre segments distincts d’utilisateurs qui sont ciblés par cette opération de croissance externe.

En premier lieu, les travailleurs à domicile (Small Office Home Office) et les TPE recherchent une solution dématérialisée pour leurs PC, smartphones et téléphones fixes reliés à la plateforme de communications unifiées, en mode cloud.

La base installée d’ALE forme le second segment avec 40 millions de lignes actives et une connectivité téléphonie-informatique (CTI) adaptée aux usages quotidiens ; l’approche UCaaS s’avère particulièrement simple à déployer.

Troisième typologie de clients : les entreprises avec un PABX au siège et plusieurs succursales peuvent confier aux collaborateurs distants de simples téléphones SIP afin qu’ils rejoignent, à moindre coût, l’univers Rainbow/Sipwise. Le PABX peut provenir de n’importe quel fabricant, ALE s’efforçant de fédérer les parcs hétérogènes.

Ces sociétés cherchent parfois à reprendre le contrôle de leur relation-client vis-à-vis de comparateurs en ligne. Par exemple, « dans le monde hôtelier la plateforme de communication (CPaaS) guide les clients des chaînes vers leurs propres services. Pour réserver une chambre via Internet, ils peuvent, d’un clic, dialoguer par la voix avec un interlocuteur distant. Une fois à l’hôtel, l’interface de l’app mobile connecte le client à l’accueil de l’hôtel, au service de chambre et au restaurant interne. »

Le marché historique reste celui des opérateurs. Sipwise apporte à ALE des codes libres bâtis sur les derniers standards et offrant des API ouvertes.

« Nous continuerons à contribuer au soft-switch open source, tout en offrant une personnalisation de la solution aux besoins spécifiques de nos clients. Cela permet de fournir des améliorations régulières et un time-to-market pertinent. Je vois une grande complémentarité technique et humaine, une réelle synergie avec notre solution Rainbow qui fonctionne en mode start-up au sein d’ALE », conclut Nicolas Brunel.

Auteur de l’article : la Rédaction

la Rédaction
Journaliste spécialisé, animateur de conférences et de la communauté open source OW2, Olivier Bouzereau s'intéresse au développement de services Web, aux infrastructures, au stockage et à la sécurité informatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.